Portrait de créateur : Minabulle

J'inaugure aujourd'hui une nouvelle série d'articles sur le blog : portraits d'entrepreneurs. Nous irons à la rencontre de créateurs, artistes et entrepreneurs que j'admire. Quand je rêvais de lancer mon entreprise, j'ai lu plusieurs interviews de créatrices qui m'ont motivées à me lancer, et que je relis encore avec plaisir, ça m'inspire toujours autant.

J'avais donc envie de vous transmettre ce plaisir de la découverte de personnes talentueuses, pour que vous soyez à votre tour inspirés et que vous glaniez quelques conseils au passage.

Je commence cette série par la talentueuse Emilie Moreau, qui a créé Minabulle en 2009, une marque de vêtements et accessoires pour bébés et enfants, avec quelques pièces capsules pour femmes également. Son univers poétique et éthique ne peut que vous charmer. 


Minabulle - Interview Hello Nobo.jpg

Bonjour Emilie! Peux-tu nous parler de toi et de ta marque Minabulle ?

Bonjour Nolwen! Un grand merci de m’accorder la parole chez toi ;)

Je m’appelle Emilie donc, maman de 2 enfants: Mina qui a 11 ans et Noam qui a 7 ans, et mariée à un super-amoureux: Nino (qui fabrique des carreaux de ciment dans la vie, mais ça c’est une autre histoire!)

Minabulle est ma marque de vêtements pour enfants. Depuis plusieurs années, je fais fabriquer mes collections par des couturières près de chez moi et je vends mes articles sur mon site et via un réseau de revendeurs en France et à l’étranger.

DSC00992.jpg

Quel est ton parcours? Qu’est-ce qui t’a mené à la création?

J’ai toujours été créative. Du plus loin que je me souvienne, j’ai toujours dessiné, écrit, peint, bricolé…
Après le lycée, j’ai suivi des études aux Beaux-Arts: des années fantastiques d’expérimentations créatives et d’apprentissages en tous genres. J’ai ressenti ces années-là une grande liberté, une jouissance à expérimenter plein de médiums (photo, sculpture, gravure, dessins etc.) J’ai rapidement été attirée par des artistes au travail clairement féminin (Louise Bourgeois, Annette Messager, Ghada Amer etc.) et j’ai commencé à travailler autour des notions de fil, de tissage, de couture…


Puis j’ai commencé à pratiquer le cirque (le tissu, ah!), j’ai repris la danse, me suis mise au théatre en parallèle de mes études. J’ai intégré tout ça à mon travail aux Beaux-Arts. C’est la période où j’ai rencontré mon amoureux aussi. J’ai eu envie d’intégrer une école de cirque, je ne me sentais plus très à ma place aux Beaux-Arts. Bon, j’ai raté le concours en école de cirque et nous sommes partis vivre sur la route avec mon chéri. Une vie de nomade, nous vivions dans un grand camion et je suivais ma 4e année aux Beaux-Arts, l’année du mémoire, à distance (j’ai abandonné les Beaux-Arts en milieu de 5e année, au grand damne de mes parents!)

Minabulle - Interview Hello Nobo.jpg
Minabulle - Interview Hello Nobo.jpg

C’est la période où ma mère m’a appris à me servir d’une machine à coudre et j’ai commencé à me faire des vêtements, puis pour les copines aussi, puis pour les vendre: c’est là que j’ai créé “Minabulle” (j’avais inventé ce nom pour une marionnette quelques années auparavant)

Puis nous sommes revenus à une vie sédentaire. Mina est arrivée quelques temps après. Donc naturellement, je me suis mise à coudre des petits habits pour elle, puis pour d’autres, j’ai dévoré des livres pour apprendre à créer mes propres patrons, et les choses se sont mises en place un peu comme ça, sans trop y réfléchir…

Interview Minabulle Hello Nobo
Interview Minabulle Hello Nobo

Quand as-tu lancé ta marque? Quelle a été l’évolution de ton entreprise?

Minabulle existe depuis 2009. Ma marque a beaucoup évolué depuis ses débuts. Au commencement, je faisais tout toute seule. Puis, quand j’ai commencé à travailler avec des revendeurs, j’ai vite compris que la partie production (hyper répétitive), ce n’était pas mon truc, je le vivais comme une vraie corvée!
Mais je ne me voyais pas chercher un atelier à l’autre bout de la planète, je savais que je n’avais pas du tout envie de ça. J’ai donc trouvé une couturière vers chez moi. Puis, quand ça n’a plus suffit car la demande grandissait, nous en avons trouvé d’autres pour suivre la production en plus grande quantité. Pour le moment, je travaille toujours comme ça, mais les choses vont continuer d’évoluer…

Et puis j’essaie de déléguer de plus en plus les tâches qui ne me conviennent pas, pour lesquelles je ne suis pas bonne. J’apprends à m’entourer et ça me fait un bien fou! Moi je peux me focaliser sur ce qui me plait et ça impulse une super énergie d’avoir des gens autour de toi.

Mon rêve serait de travailler en équipe avec 2-3 personnes. Je suis optimiste alors je suis convaincue qu’un jour viendra…!

Interview Minabulle Hello Nobo
Interview Minabulle Hello Nobo

Peux-tu nous expliquer ton processus de création, de l’idée à la vente?

Je crée 2 collections par an. Les collections doivent être prêtes très longtemps à l’avance pour être présentées aux professionnels. Je commence à travailler dessus environ 1 an avant la sortie officielle. Pour chaque collection, je me crée un moodboard qui me sert de fil conducteur et donne une cohérence à ma collection, me permet rapidement de me raconter une histoire qui sera illustrée par les couleurs, les motifs etc.

Puis je définis l’imprimé que je veux créer avec Laurie qui est designeuse textile, les modèles que je veux pour la collection. Je travaille sur les nouveaux en créant les nouveaux patrons (processus qui peux prendre pas mal de temps), en gradant toutes les tailles. Je couds les prototypes. Puis j’organise un shooting photo pour mettre en forme le catalogue de la collection. Dès que le catalogue est bouclé, je l’envoie à ma liste de revendeurs, je prends leurs commandes. Quand j’ai tout réuni, je mets en place la production auprès des couturières, cela prend facilement 2-3 mois. Puis je récupère les pièces produites, j'étiquette, j’emballe pour envoyer à mes différents revendeurs. Et je lance la collection sur ma boutique en ligne.

Interview Minabulle Hello Nobo

Quelles sont tes sources d’inspiration ?

Elles sont multiples! La nature m’inspire énormément, les voyages, mes enfants bien sûr. Et puis la musique, la danse, l’art…

Dans les périodes de création de collection, je me sens un peu comme une éponge, attentive à tout ce que je vois autour de moi… j’adore ça!

Interview Minabulle Hello Nobo

Vis-tu de tes créations ou as-tu une activité en parallèle?

Je vis de Minabulle, même si certains mois peuvent être un peu plus compliqués. Nous avons fait le choix avec mon mari de vivre nos passions à fond. Nous n’avons pas de gros besoins et un grand esprit débrouille! Nous préférons privilégier notre épanouissement personnel, notre accomplissement, plutôt que la sécurité financière. C’est toujours une histoire de choix et de se donner les moyens. Nous partons du principe que nous préférons transmettre à nos enfants que la vie est super chouette quand tu es acteur de ce qui se passe pour toi!

Travailler à son compte est une immense liberté mais peut-être source de stresse, car quand il y a un mois compliqué ben… si tu ne vends rien, tu n’as rien! Alors il faut trouver beaucoup d’énergie pour passer ces caps, mais finalement, on y arrive...

Interview Minabulle Hello Nobo

Quelle est ta journée ou ta semaine type?

Dans ma journée type, en général le matin j’ai mon petit rituel créatif: dans la mesure du possible, je lis un peu au petit-dej, puis après la douche, je me consacre à l’écriture libre et la prise de décision de comment sera ma journée. Puis je planifie plus ou moins les tâches que je veux accomplir dans ma journée.

Le matin, je fais ma com’, je réponds à mes mails, je prépare les commandes. Puis si j’ai encore du temps,  je travaille sur mes nouvelles collections, nouveaux modèles, les collaborations.

Je me fais une pause d’une heure environ pour manger, puis j’essaie de prendre du temps pour méditer. Je n’y arrive pas tous les jours, mais j’essaie de plus en plus.
Et l’après-midi est consacré à la création. Donc je bosse sur mes collections, mes prototypes etc.

Et je termine ma journée vers 17h30/18h quand les enfants rentrent de l’école.

Interview Minabulle Hello Nobo

Comment équilibres-tu ta vie professionnelle et ta vie personnelle? As-tu des conseils à donner?

Honnêtement, au début ça a été assez compliqué à gérer. Nino était intermittent du spectacle et moi je me laissais complètement engloutir par ma passion, je n’avais pas de règles, de cadre de travail. Donc je passais toutes mes soirées à travailler, on n’avait plus trop de vie de famille, je faisais passer mon travail avant ces moments précieux.
Donc j’ai établi mes règles de travail, avec des horaires plus ou moins définies. Ca me donne un cadre qui permet de mieux séparer vie personnelle et vie professionnelle.
Si j’ai un conseil à donner c’est celui-ci! Et de s’accorder des moments en famille, ou à faire autre chose, de faire de vraies pauses le week-end, ça aide à se ressourcer. Sinon, c’est sans fin et on s’épuise vite!

Interview Minabulle pour Hello Nobo

Qu’est-ce qui te plait le plus dans ton travail et la création en général?

Très clairement la création d’une nouvelle collection. Ce moment de création me met en ébullition, je ressens une boule d’excitation dans le ventre, j’adore ça! Et voir la collection naître en s’assemblant petit à petit comme un puzzle, c’est magique. J’aime aussi le moment du shooting photo: c’est un peu l’accomplissement de la collection, tout prend vie sur les enfants...

Au contraire, qu’est-ce qui te plait le moins?

La compta! Du coup je délègue. Les calculs de prix de mes articles, c’est super rébarbatif et pas très poétique! La vente en directe, je ne suis jamais très à l’aise (vive internet!)

Interview Minabulle Hello Nobo
Interview Minabulle Hello Nobo

As-tu rencontré des difficultés et comment les as-tu surmontées?

J’avais un réel souci avec la vente, depuis toujours. Alors que si je ne vends rien, je ne peux pas vivre de mon activité...

J’ai donc suivi une formation, ça a débloqué beaucoup de choses, ça m’a fait un bien fou!

 

Quelles sont tes passions et activités en dehors de ton travail? Tes petits plaisirs?

J’adore la danse que je pratique depuis que j’ai 3 ans. C’est un vrai exutoire et à la foi très ressourçant.
J’adore aller voir des spectacles (de cirque, de danse) J’adore lire. Et nous sommes passionnés de voyages en famille, nous essayons de partir un peu tous les ans.

DSC01019.jpg
DSC00990.jpg

Quel(s) créateur(s) admires-tu?

Il y en a tellement… J’admire beaucoup le travail de Bookhou, les dessins de Gretas Schwester ou Freiberg Illustration. Les animaux en peluches de Bigstuffed, les céramiques de Kat’s creation ou de mes amis Marit Katriner et Laurent Dufour.

J’aime beaucoup la marque Wear Lemonade, pas trop pour ses collections finalement, mais plutôt pour l’énergie dégagée par Lisa Gachet.

DSC01018.jpg

Aurais-tu des conseils à donner aux personnes qui veulent ou viennent de se lancer?

De tenter! On n’a qu’une vie non?

D’essayer et d’y croire, de s’accrocher, d’aller chercher de l’aide ailleurs quand il y a besoin. Et de se faire confiance: de ne pas croire qu’il y a une façon de bien faire les choses! En fait, il faut s’écouter et s’inventer sa propre façon d’entreprendre.

 

Ainsi que des sites, livres ou autres ressources à nous recommander?

Ton blog bien sûr! C’est une vraie mine d’informations!

Il y a Lyvia Cairo qui est super et très motivante! Elle propose des formations et a un blog avec beaucoup d’articles inspirants. Elle vient de sortir un super livre aussi ;)

J’aime beaucoup le blog de “Inspiré et créé” aussi. Et puis les livres “Libérer votre créativité” de Julia Cameron ou “Comme par magie” d’Elizabeth Gilbert qui donne de bonnes pistes.

Interview Minabulle pour Hello Nobo
Interview Minabulle pour Hello Nobo

Quels sont tes prochains projets?

Encore de très chouette collaborations à venir, notamment avec une collection capsule femme (n’hésitez pas à rejoindre la liste de diffusion pour ne pas rater ça!)
Et puis, Minabulle évolue, mais ça j’en parlerai dans quelques mois ;)


Un grand Merci à Emilie d'avoir pris le temps de répondre à mes questions !

Son site : www.minabulle.com
Son instagram : @minabulle_withlove
Son facebook : www.facebook.com/minabulle/

Crédit photos: Emilie Moreau 

J'en profite pour vous glisser un mot sur sa formule d'abonnement, qui vous permet d'accéder à ses créations à prix réduit et en échelonnant vos paiements. Celle-ci n'est ouverte que quelques jours par an. Pour cette saison, vous pouvez en bénéficier jusqu'au 29 Mars ! Je précise également qu'il ne s'agit pas d'un article sponsorisé, je vous parle juste de cette formule car je la trouve bien pensée, avantageuse, et que j'ai envie de vous la faire découvrir :)